49/52











Un mail et pouf l'enclume entre mes côtes s'est fait la malle. De vagues flocons et un mercredi tout troué au travail. La veille j'avais fait des roulés de pâte feuilletée au chutney et aux saucisses, très décati comme apéritif, pour rencontrer des collègues du coin. J'en avais deux dans leur papier d'alu devant moi, un thé aux écorces et cacao et un podcast sur l'Ecosse sur lequel je n'arrivais pas à me concentrer. Au téléphone je lui relis encore les mots de l'avocat, une espèce de coulis de caramel, au beurre salé même. On fête ça comment? J'ai mille recettes en tête, mais je suis tellement heureuse qu'un bol de céréales ça aurait le goût du plus beau des gâteaux à étages. Si j'étais cynique je dirai ah chouette les insomnies auront un autre goût maintenant, mais je pourrai être plus légère et oser goûter quelques nuits sans... Dans la voiture en rentrant du cheval on se dit entre nous qu'on est sûrement en train de fermer la porte d'une grosse période de noeud qui dure peut-être bien depuis plusieurs années. (Les deuils, les déménagements, les avocats pour ci ou ça, les appels en pleurs à l'assistance juridique pour ce conflit avec tel artisan, d'autres appels en larmes aux assureurs), on énumère malgré nous en se disant oh bon sang y'a eu ça aussi! La bulle, celle qui nous entoure tous les quatre, en 2018 sera bien plus solide, les pavés d'une vie moins hoquetante sont posés. On s'installe dans une vie qui de fait sera mieux préservée des picots. Et puis on a peut-être épuisé notre quota décennal de cailloutout court! 

Sur le frigo entre les mots doux, les cartes qu'on aime et les recettes qui tournent en boucle de nouveaux mantras. Prends soin de toi, accepte et agis, pas de double peine! J'ai de la couture à finir car je voulais offrir ces petites choses bancales et très plaisantes à faire ce week-end, écharpes de noël en stand by donc, oui... je crois que celle d'Odilon sera tricotée en 9, hum! Alors je choisis entre les pois et les fleurs, et combien de moustaches, devant Captain Fantastique. J'ai plusieurs fois les yeux mouillés et évidemment on rêve un peu... on a déjà fait un mini morceau du chemin non? N'empêche que la mission c'est bien ça, dans cette micro-société que nous formons, vivre une vie qui fait les yeux les plus grand ouverts possible. 

C'est un week-end plein de beurre et de farine comme je les préfère. Dans son sac elle me ramène mes thés préférés, le Royal Christmas était forcément très attendu. Une bûche, qui semble de traviole mais pas tant que ça finalement, et des vegetables noodles dont on n'a pas d'autre choix que de les manger salement. 2018 dans la bouche, pas des voeux mais des certitudes que les chemins et les graines-de-suite sont déjà là. Ça se dit debout contre l'évier les mini doutes, les tangages sur les pavés, comment on sait que c'est le bon mot? Dans la nuit alors que je devrais dormir je vois qu'il neige. Ça tombe bien j'avais envie d'une journée toute propre et toute neuve, j'ai l'impression d'avoir trop mal rêvé, trop mal mangé ces derniers temps. Du bouillon et de la marche, et si les pas crissent ce sera encore mieux. Et le reste suivra, on dit comme ça. 

9 commentaires:

  1. Une vraie tête à bisous sur la 1ère photo !
    Intriguée , je viens d'aller voir ce que sont ces crackers .
    Je ne connaissais pas cette coutume .

    RépondreSupprimer
  2. Comme je suis contente pour toi !!! ça méritait une fête digne !
    Et je suis impatiente moi aussi de connaître cette légèreté !! Je ne suis qu'au début d'un chemin dont je n'ai aucune habitude, il faut que je trouve un avocat , (et l'argent pour le ou la payer!) et puis j'imagine des mois à guetter des lettres, des mails, et les insomnies avec les scénarios catastrophes ...pffff
    J'adore l'assiette et la nappe à pois !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh courage, je connais ça et j'espère que tu seras bien accompagnée pour toutes ces démarches pas chouettes... que 2018 apporte son lot de solutions!!

      Supprimer
    2. Alors là! petit miracle de Noël : l'autre partie a accepté la médiation que j'ai proposée. J'ai appris ça hier et depuis gros soulagement. Mais ce sera sûr, sûr,seulement le 28 décembre. Je croise tous les doigts et retiens ma respiration jusque là.
      Joyeux Noel à toi ma douce Clémence

      Supprimer
    3. Mais c'est génial ça!! ouf!! Je croiserai les doigts le 28.

      Supprimer
  3. <3 Un bien joli billet empli d'espoir et tourné vers l'avenir. Je vous souhaite un véritable apaisement pour 2018.
    Joyeuses fêtes de fin d'année !

    RépondreSupprimer
  4. Ça met l'eau à la bouche ces belles photos et ça sent bons ces mots!
    Joyeuses Fêtes par chez vous.
    Beaucoup de bonheur, la santé et le calme pour 2018.
    Ma fille aussi tient ses ciseaux comme ça!!!

    RépondreSupprimer
  5. Je vous souhaite de belles fêtes .

    RépondreSupprimer
  6. Merci Sylvie! Chez vous aussi surtout!

    RépondreSupprimer

et parce que c'est parfois frustrant de ne pas pouvoir s'en dire plus: tinoftea@gmail.com