#41



















Je rentre et on me saute dessus, on est allé dans le chemin! Ils ont trouvé le menhir dont on était parti à la recherche pendant une grande promenade aux feuilles qui craquent il y a quelques temps. Ils se sont perdus, un peu, mais ils l'ont trouvé! Vite la tisane, et avant que je me demande si c'est bien le moment ou pas j'y trempe un pain au chocolat rescapé de leur petit déjeuner de fête. Rha, gouttelettes de panique de ça y est je sais pas faire je vais tout gâcher. Si je prends du recul, je ne vais pourtant pas tomber de la falaise? Fatum et compagnie, c'est comme décider d'avoir le droit de n'être pas une cruche en jardinage, ce dont j'ai pris conscience les mains dans la terre il n'y a pas longtemps. C'est dur de faire vivre les gens par leurs bonnes ondes seulement. Surtout ceux de la trempe un peu bancal!

Un couinement, ou deux peut-être quand même, et j'ouvre les yeux. Il fait nuit mais l'éclairage est allumé, ça veut dire tôt mais pas trop pour qu'il faut que je travaille à me rendormir. Je vais pouvoir faire les crêpes avant que tout le monde se lève, et peut-être même mettre les confitures et faire une jolie table. Debout avec ma tasse je rédige la listette qui m'empêchera de trop froncer les sourcils, ma tête étant toujours un peu froissée ces jours-ci. La cuisine a encore l'odeur de la soupe de sucrine et d'aubergines et de la salade de lentilles, corail cette fois ci, étant rentrée tard et affamée, aux raisins, cranberries et oignons rouges, ma préférée. On en mangera les restes avec des tartines et du pain aux graines en rentrant du poney tout à l'heure, avant de faire la cérémonie d'Odilon, ressortir les arbres des saisons et le soleil. 

J'adore ces soirées en ce moment, alors que ma tante est là. On en oublie même de mettre de la musique. Ça sent le sherry, smells like Christmas!, Belinda casse des noisettes avec le presse-ail, elles sont brillantes et juteuses mais c'est si long qu'on se retient tous d'en grappiller dans le bol. Le beurre et la casserole de chocolat fondent sur le poêle, pendant que je mesure le cacao et que les raisins ont bien gonflé. Ils ont fait les muffins aux carottes et aux baies, je crois bien qu'on sera prêt. On fait les cartes, pour l'arrivée et chaque année d'Odilon, en se creusant la tête pour choisir les photos et les mots qui le racontent le mieux selon les mois. 

Il faut qu'on mange cette moitié de potiron avant de partir, sûrement au four avec du paprika et du sirop d'érable. J'ai deux jours presque seule à Lille pour une formation, puis je les rejoins en Bretagne, puis nous filons voir ma grand-mère, le lendemain nous rentrons, pas trop tard j'espère, car le jour suivant j'ai une énorme journée au cabinet sans pause... Pour l'instant cette pile de plaisirs me durcit un peu les mâchoires de fatigue à l'avance, mais une fois dans le tourbillon je crois que j'y trouverai beaucoup de bons moments. Et si je me laisse un peu faire j'y glanerai peut-être même un brin de repos, qui sait! 

(ps: l'appareil photo revient prochainement de sa cure thermale réparatrice, des vraies photos bientôt ouf!)

6 commentaires:

  1. Comme j'aime cette nappe à pois...et que dire de ces superbes planchers...mais surtout de ces sourires et de ces beaux moments! Merci de partager un brin de Vous avec Nous.
    Bon tourbillon!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Attention grande révélation... ce plancher c'est du carrelage! On a mis ça car notre salon-cuisine était 3 pièces différentes dont on a fait tomber les cloisons, du coup pour unifier le sol on en a posé un nouveau partout. On est super content de l'effet (et de l'entretien enfants-friendly!)

      Supprimer
  2. Moi je les aime bien, ces photos avec leur petit grain de sur le vif...
    Bonnes vacances, alors !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui c'est vrai, mais c'est un peu "facile" ces photos filtrées un peu stéréotypées. (la fille toujours sévère avec elle même!)

      Supprimer
  3. merci pour tes mots ... moi aussi je récupère un nouvel APN

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai hâte de continuer à essayer de m'améliorer en photos, pas facile de maîtriser ces bestiaux là!

      Supprimer

et parce que c'est parfois frustrant de ne pas pouvoir s'en dire plus: tinoftea@gmail.com