#27







Sur la route que je préfère autour de chez nous on s'arrête prendre des cerises. Un kilo, et tiens du miel aussi non? Puis des bouteilles très locales pour amener en Ecosse. Champagne dit Pépin, presque, mais ne dit pas ça trop fort tu vas fâcher des gens! Le paysage est rythmé par les moissons, je me laisse happer par ces mouvements de va et vient, la poussière que dégage les champs. Les hommes sur les routes, si bruns, respirent la fatigue et l'excitation de ces temps intenses. C'est une comptine fascinante, ancrée dans ces saisons qui se succèdent et qu'on entend si fort ici. C'est beaucoup de joie d'en être si près, un peu plus près de l'intimité de la terre, si je n'avais pas peur que ces mots sonnent trop gros. 

D'un coup des lampes couvrent les ampoules jusqu'alors nues. Ça fait drôlement maison! On se demande un peu pourquoi on s'en était privé jusque là. On ne croise plus beaucoup de piles d'habits, et ça n'est plus si déraisonnable de passer du temps masking tape à la main pour se mettre les souvenirs sous les yeux, sur les murs. Les coins-cachette à musaraignes dehors se désencombrent. Maintenant quand on s'agite un peu ça se voit et on avait besoin de ça. On débarrasse les coins à musaraignes dehors, il y a avait de bonnes cachettes avec le bazar. Maintenant ce sont les vélos, la trottinette et les camion qui ont leur petit coin. Ça n'est peut-être pas incompatible avec les petites bestioles d'ailleurs... 

Tout petit matin, il a oublié de mettre le biberon là où je lui avais demandé et les allers-retours dans les escaliers me réveillent juste assez pour ne pas espérer de me rendormir (oui je l'aurais bien tué, ou au moins réveillé...trop gentille encore un peu). Avant même que la bouilloire ait fini de chauffer j'ai trouvé une recette de cake à la cerise et au chocolat blanc, comme j'en avais eu l'envie en bouche en me couchant la veille. Il est beau et des cerises sort un jus parfait quand on en croque un morceau. J'appelle du bureau juste pour dire que je l'ai rangé au frigo, tu leur en proposes, pour le petit-déjeuner hein? C'est Pépin qui décroche le téléphone, c'est maman! J'ai hâte du sirop d'orgeat en rentrant, en tout début d'après-midi pour une fois, parce que ça sent les vacances quand même. Je veux la piscine lundi, je veux le short un peu crapouque tout à l'heure, qui dira que je suis chez moi, je veux aller guetter mon plant de melon qui ressemble bien de plus en plus à des courgettes, je veux continuer ma manche jaune et préparer la laine pour le projet du voyage... J'ai la tête ailleurs, tout à fait chez moi, et déjà un peu outre-manche. 

8 commentaires:

  1. Toujours un beau texte, et de belles photos qui parlent d'un équilibre en tain de se trouver. Bons préparatifs et peut-être un passage dans notre région cet été ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pas d'ouest pour nous cet été, on part un mois en écosse! Mais peut être à la Toussaint ou quelque chose comme ça... tu le sauras de toute façon!

      Supprimer
    2. Bon alors je guette...
      En tout cas, vive l’Écosse, nous penserons à vous.

      Supprimer
  2. Si ton potager pousse, tes enfants poussent aussi beaucoup dis donc !

    RépondreSupprimer
  3. Et moi je veux la recette de ce fameux cake au chocolat blanc avec des cerises dedans ;-)
    on est drôlement bien chez toi Clémence ❤️

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est celui ci! Je l'ai fait sans glaçage moi.... et mis plus de cerises (peut être 100gr en plus?) tu me diras!
      https://www.bbcgoodfood.com/recipes/7034/white-chocolate-and-cherry-loaf

      Supprimer

et parce que c'est parfois frustrant de ne pas pouvoir s'en dire plus: tinoftea@gmail.com