#4



Lundimanche: Pépin et sa 1ère sieste depuis au moins 3 mois, bercé par les yodles d'Odilon qui lui n'en voulait pas... Pendant ce temps en bas c'était ménage-râlage de ohboudiouquec'estsale, François depuis quelques heures sur une tronçonneuse qui ne veut pas s'allumer (et le froid sans feu qui va avec). Et tiens sous l'évier, c'est tout mouillé? Ah oui, une fuite d'eau. Il était donc vraiment l'heure de faire un gâteau au chocolat, Pépin en 1er aide de léchage de plat, qui amène la fourchette à Odilon en lui disant "goûte!" (maman fondue par terre à ce moment là!). 

Des pauses durant lesquelles je tricote de la dentelle qui empêche de penser, et ça tombe plutôt à pic. J'aimerais bien un bouquin qui produise à peu près le même effet et soit plutôt dépaysant, je vais lui emprunter son Stevenson je crois, ça me changera des manuels de bonheur ou de potager qui s'empilent à côté du lit. On a toujours la correspondance et le journal de Mitterand à s'offrir, et avoir revu les Parrains nous ont donné envie de les lire également. Des mots à se mettre sous la dent en perspective. 

Jardin boueux dont le blanc a tout disparu depuis ce matin. On a vu un martin-pécheur (qu'on croit), et je me suis fait attaquée par des crottes de renard (que je crois, bis). La nature se réveille un peu, et j'ai hâte d'y mettre les mains pour y puiser quelques pépites d'énergie. Là je ne sais pas si c'est le froid de la maison à qui on a retiré son feu ou la lumière torchon sale d'aujourd'hui, mais une énième théière n'y fait rien, mi-mélancolie, mi-torpeur. Heureusement que j'ai toute une collection de cous chauds à l'odeur de brioche à renifler...
EnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrer

8 commentaires:

  1. qu'est ce qu'ils sont beaux ces petits-doux là :-)
    j'espère que la mélancolie/torpeur s'en est allée avec la maison de nouveau réchauffée!
    En secret je me dis ouf, il n'y a pas que chez moi où ça va parfois de guingois!!

    lolabelle
    PS: promis les rimes c'est pas du tout fait exprès

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce soir ça ne fuit à peu près plus et il y a du feu dans la cheminée... je me couche quand même la boule au ventre, esperons que les lutins fassent leur boulot cette nuit...il me faudrait un attrape rêve à côté du lit!

      Supprimer
  2. bonsoir,
    une idée de livre que peut etre vous n'avez pas lu "mr bojangles" olivier bourdeau. j'en suis au début mais cela me plait enormement! la vision de parents loufouques vus par le regard du petit garcon. c'est drole!
    belle soirée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour le conseil, j'avais entendu l'écrivain à la radio et il m'avait sonné drôlement sympathique et donné envie... Vous me direz une fois à la dernière page si c'est aussi bien que ça en a l'air!

      Supprimer
    2. Je l'avais vu à La Grande Librairie . Et moi , il m'a fait l'effet inverse .
      Je vais surveiller le message de Sophie .

      Supprimer
  3. C'est "un bûcher sous la neige" ("Corrag", en VO), de Susan Fletcher, qu'il faut lire!
    Une sorcière dans les highlands d'Ecosse, le vent, les plantes médicinales, la lande...le meilleur livre lu depuis plusieurs mois.

    RépondreSupprimer
  4. Zut, je lisais le début de l'article en me disant : "purée, moi le coup de la maison froide + la fuite d'eau, ça m'aurait rendu dingue, et elle elle arrive à garder le sourire et à faire un gâteau au chocolat". Et puis du coup je suis toute triste à la fin de cet article. Allez courage, t'as bien raison, respire les cous de tes petits gars et gavez vous de pâte à gâteau :)

    RépondreSupprimer
  5. Courage! Le printemps au moins tu le sens un peu (ça me redonne un peu d'espoir car içi il fait encore moins vingt!) Vivement qu'il fasse un peu plus chaud pour jardiner!

    RépondreSupprimer

et parce que c'est parfois frustrant de ne pas pouvoir s'en dire plus: tinoftea@gmail.com