Ce petit veau de bébé réclame à boire à 6h30 et je ne me rendors pas. C’est autant pour le plaisir de ces heures à moi dans le petit matin, que parce qu’à peine les yeux ouverts se déroulent pêle-mèle tout ce qui se tient sur le feu.. (les rendez-vous à déplacer au boulot, le pédiatre-chauffagiste à appeler, le calendrier de l’avent et des moufles à tricoter aux enfants…). Finalement c’est en cuisine que je me mets, même si l’ail, le fenouil et les aubergines ne tiennent pas chaud comme l’odeur d’une brioche voire d’un croissant! Je mets cette grande gamelle au four, sans savoir si ça finira avec du blé ou en lasagnes (finalement en lasagnes, avec une béchamel au lait de riz). Odilon s’est mis à manger tout seul depuis quelques jours et ça change agréablement notre façon de manger. Il aime les morceaux qui s’attrapent bien, les deux mains au travail. Ça a commencé avec une chouette soupe aux pois chiches et aux petites pâtes, dont tout le monde s’est resservi un bol, jusqu’au risotto aux saucisses d’hier (pourtant pas si facile à manger avec les mains, mais ce n’est pas la volonté qui manque). 

Je me demande si ça n’est pas une semaine un peu paquebot qui s’annonce (formation pour tenir ma compta + formation tout court!), mais pour l’instant c’est le premier lundi que je peux vraiment goûter depuis que j’ai barré ce jour là (aussi) sur l’emploi du temps bureau-esque (semi femme au foyer qui ne s’assume pas vraiment). Et pouf à nouveau la liste qui défilent (la liste du magasin de bricolage: tronçonneuse, vis plates…cette après-midi carrelage ou peinture? avancer sur les compte-rendus de l’itep, etcetc). L’agréable du matin c’est surtout d’aller essayer le marché de la ville d’à côté. Pour de vrai cette fois-ci, nous avons tenté la semaine dernière, mais comme des touristes perdus ça n’était pas le bon endroit, ni sûrement le bon jour… Pas tout à fait acclimatés! Aller au marché, avoir ses habitudes à la médiathèque de l’autre ville d’à côté, et on sera encore plus chez nous. 

Ce qui aide bien, à être mieux calés ici, c’est cette nouvelle vie cuisine et canapé inclus! Je n’ai même pas su que cette vaisselle à genoux devant la baignoire était la dernière, ça sonnera romantique quand on le racontera à nos ados… Puis hier, alors que les bébés dormaient à une heure de petits vieux, un marteau, des clous, et un pas en avant vers la maison qu’on a tous les deux en tête. Et même internet, on a posté le dossier un peu solennellement en rigolant en se promenant dimanche, après une étude de marché rondement mené sur ce qu’il nous était possible d’espérer comme connexion tout au vert que nous sommes. Ce ne sera pas illimité et avec une parabole sur la tête, mais pouvoir aller sur ravelry depuis notre canapé voire en faisant la cuisine… it will surely feel like home non?

11 commentaires:

  1. Ce plaisir de te lire, d'imaginer votre bulle colorée et qui sent bon les plats chauds !

    RépondreSupprimer
  2. Et donc combien de mois de vaisselle dans la baignoire? Mamma mia, pauvres petites lombaires... Profite bien de tout cet espace fonctionnel (et cosy, mais ça tu sais déjà si bien le faire, tu devrais donner des cours!) qui s'ouvre à toi :)

    RépondreSupprimer
  3. Que je les aime tes posts ou j'ai l'impression que tu nous parles depuis la cuisine et que le four ronronne et délivre de douces odeurs ...
    Moi je suis dans le canapé du salon! Et je tnecoute ! :-)

    RépondreSupprimer
  4. Ohlàlà comme j'aime te lire, et comme ça résonne toutes tes attentions pour un quotidien le plus doux cocon possible ! Se sentir chez soi... bonne semaine !

    RépondreSupprimer
  5. C'est chaleureux et douillet ! La belle ambiance !
    Bises aux travailleurs

    RépondreSupprimer
  6. Ca prend forme ! Ce tapis !
    Toujours un régal de te lire, ces petits éclats de bonheur sont précieux cette semaine...

    RépondreSupprimer
  7. ça avance ça avance :) trop joli chez toi !

    RépondreSupprimer
  8. Mazette, canapé ET cuisine , :)))) ça a l'air trop crognounou chez toi, on a envie d'y être

    RépondreSupprimer
  9. C'est beau toutes ces couleurs vives chez vous !

    RépondreSupprimer
  10. Superbes , les tulipes !
    Je ne savais même pas qu'on en trouve à cette saison .

    RépondreSupprimer

et parce que c'est parfois frustrant de ne pas pouvoir s'en dire plus: tinoftea@gmail.com