(ça c'était le bain d'hier soir!)

Et un jour il a 2 ans! Et un jour il sait lire, et il cuisine son 1er gâteau, fait ses lacets et fait du stop, c'est ça? C'est donc vrai ce qu'on dit... 

Depuis qu'il est né, on n'en est jamais revenu que les lendemains sont de plus en plus gais. On s'est souvent dit il pourrait ne plus jamais changer ce serait parfait, et le lendemain il y a toujours une nouvelle trouvaille qui étire d'autant nos sourires. Vivre avec un Pépin comme lui depuis 2 ans c'est donc un tour de manège permanent, un qui tournerait pas trop vite et ne ferait pas tourner la tête, un qui laisserait déguster sa barbe à papa grain de sucre par grain de sucre...

Il aime plus que tout les bananes, les livres et la perceuse de son papa. Il dit un nouveau mot par heure, et même MERCI après un bout de chocolat aujourd'hui, quel cadeau! Quand je lui donne quelque chose à manger il m'en demande toujours un autre morceau pour son frère, ce qui rend vraiment chamallow. Quand ce dernier pleure il lui amène toujours son doudou ou un biberon, et sait aussi très bien lui tirer les cheveux s'il faut (selon son sens de la justice). Il a les cheveux longs mais commence à les mettre derrière ses oreilles dans un geste qu'il faudrait broder tant il est adorable. Il ne dîne parfois que d'un énorme bol de flocons d'avoine, ou de tartiiiii de miel. Il donne sa viande à Flanelle, ce qui me rappelle quelqu'un.

Ce bébé c'est la laine et du velours. C'est de la crème et des châtaignes. Des cloches qui sonnent et des comptines. Tout ce qu'il aime est gai, son opiniâtreté est un heureux présage, et sa créativité bouche bée-ifiante rend le quotidien vraiment gai. 

C'était tellement chouette d'accoucher de lui, ce long tête à tête dans la nuit, ma danse et ses pirouettes. Cette alchimie qui s'est tissée pendant cet entre-deux, qu'on retrouve aux baisers du soir ou du petit matin, était la meilleure piste pour se lancer dans cette aventure avec lui. J'aime avec quelle façon douce il nous a amené sur le chemin de cette parentalité ci, celle qu'on espère le plus sur mesure possible, à la fois intuitive et inspirée. 

Ce jour d'anniversaire, c'est dommage, est une grosse journée au travail pour moi. J'ai déplacé des rendez-vous de fin de semaine pour avoir mon samedi, comme Belinda ma tante d'écosse arrive demain. On fera une journée d'anniversaire décalée, avec des birthday buns au petit déjeuner et un long tour de vélo qui nous donnera les joues rouges. Je suis en retard pour commencer un doudou bis, dans un joli mohair moutarde et épinard, mais il sera prêt pour la fête aux gâteaux à étages, à la fin du mois, après la mer et l'arrivée de sa marraine. Ce mois d'octobre c'est un long cadeau à déballer. Comme la vie à ses côtés, finalement. 

8 commentaires:

  1. Très joli et doux portrait de ton petit garçon. Joyeux anniversaire Pépin !

    RépondreSupprimer
  2. Comme c'est émouvant ce que tu écris!!
    Et toujours le même bonheur d'apercevoir Flanelle !!

    RépondreSupprimer
  3. Comme c'est beau, comme il est beau, comme votre relation est belle <3 happy 2 petit Pépin si mignon.

    RépondreSupprimer
  4. Et oui, un jour paf, 2 ans , 3 ans… Le temps file et tu racontes si parfaitement le bonheur de la vie avec ces petits garçons-là… Merci et belles fêtes tous ensemble.

    RépondreSupprimer
  5. joyeux joyeux joyeux anniversaire grand petit bonhomme !

    RépondreSupprimer
  6. Oh bon anniversaire doux Pépin ! et dis donc ça fait plus de 2 ans qu'on se "connait" avec ta maman, c'est chouette :)

    RépondreSupprimer
  7. Bon anniversaire à ton grand petit garçon .
    C'est tellement joliment dit , tout ce que tu écris à son sujet .
    Il est à croquer sur la 1ère photo .
    Mais celle pour laquelle je craque complètement , c'est celle avec une Flanelle très stoïque , qui partage gentiment son panier .

    RépondreSupprimer

et parce que c'est parfois frustrant de ne pas pouvoir s'en dire plus: tinoftea@gmail.com