Si vous saviez comme les jours sont savoureux, là juste maintenant. Tous les quatre, tous les six, avec ma famille. J'ai toujours envie de rajouter d'Ecosse, ma famille-d'Ecosse, mais c'est famille-tout-court en fait. Celle avec qui les dialogues sont parfois assez brinquebalants, mes phrases moitié-moité, c'est de mon père que je tiens ça. Ses phrases en anglais parsemées de bon et de voilà. Moi c'est pire, et les comment on dit, you know euh. Ma famille si heureux de ces bras potelés qui les enserrent, leurs roulades qui donnent le sourire à tout le monde pendant nos pique-nique, leur beurre citronné (oh oui!), leur fantaisie qui me fait sentir venir de quelque part.  

Leurs yeux sont plissés de bonheur, à tous, les épaules des bébés (je dirai garçons plus tard!) frémissent de plaisir et les chants de tout le monde s'accordent rondement. Il y a les ballons et les petits trains, les livres qui nous font chanter et les couvertures qui donnent envie d'initier une partie de cache-cache. 

On souffle à peine, je suis d'ailleurs surprise d'arriver à poser quelques mots ici. L'envie de prendre une photo de nos coeurs enrobés de chaleur est plus forte je crois. Quand les mains ne câlinent pas elles coupent et cuisent... Salade de pois chiche, chaussons à l'agneau aux amandes et à la tomate (terriblement à refaire!), victoria sponge cake fraises et framboises (bien sûr!). Je rate une tarte citron-chocolat et je suis vexée, ça fait rire tout le monde, et moi aussi mais pas tout de suite... Idiote! Entre tout ça, miraculeusement, je rédige quelques compte-rendus et je n'oublie pas le post-it qui raconte ce qui gratte. 

Non, non, vraiment, tout coulisse bien. Je découvre de nouvelles façons et tresser des pâquerettes et je lave des coquilles d'escargots dans lesquelles les fourmis ont planté la tente. C'est un trésor qui donne le sourire jusqu'aux oreilles et au delà à Pépin. Précieux! 

10 commentaires:

  1. Moi j'aimerais faire de belles couronnes de pâquerettes comme toi;)

    RépondreSupprimer
  2. Ca sent le printemps et la joie de vivre chez vous ! C'est bien agréable de te lire .
    Profite bien de ta famille d'Ecosse .

    RépondreSupprimer
  3. chouette de partager ici! C'est doux de te lire!

    RépondreSupprimer
  4. Il est beau, ton Pépin-fleuri. Et comme c'est joli ce qu'on devine de cette famille d'Ecosse!

    RépondreSupprimer
  5. J'imagine Pépin sacré roi d'Ecosse (je ne sais pas pourquoi j'ai eu envie d'écrire "Des Cosses") avec sa couronne et Odilon en prince... Des bises à tous!

    RépondreSupprimer
  6. Quel bonheur cette couronne de pâquerettes portée par ton joli petit roi 1er ! Connais-tu le livre d'Anne Crauzas : Jouets des champs ?

    RépondreSupprimer
  7. Quelle horreur de se vexer mais quel bonheur de savoir en rire ...<3

    RépondreSupprimer
  8. C'est bon de te lire légère et joyeuse. La tarte ratée, moi aussi ça m'aurait vexée (puis fait rire), je comprends parfaitement !

    RépondreSupprimer
  9. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer

et parce que c'est parfois frustrant de ne pas pouvoir s'en dire plus: tinoftea@gmail.com