A 11h tout le monde était habillé, alors que c'était une journée sans horaires. On avait parlé de baguette fraîche pour le petit déjeuner, promenade tout ça. Pépin se promenait dans l'appartement avec sa banane, très fier et très moi-tout-seul, Odilon râlait-rigolait. On peaufinait un de ces écrits à rendre vite, vite, ce travail d'équipe dans lequel on n'est pas mauvais. Je feuillette des livres de cuisine, toujours les mêmes, aux pages qui se détachent comme si j'en avais hérité d'une vieille tante. Pour les couchsurfers, une tourte aux asperges? Ou un frichti aux brocolis et une tarte à la ricotta et au thym en dessert? Flanelle fait 3 fois pipis dans le salon alors qu'il est sorti 20 minutes auparavant, et je me dis que ça va être long jusqu'en juillet et la vie dans le jardin dans la maison... Pff. Mais je me refuse à avoir 3 personnes en couches dans la maison. Je deviens ce genre de fille qui achète du désinfectant à linge, ça pourrait me faire rire mais pas encore... 

En tricotant une jolie robe rose pour bébé je regarde en replay ce film avec ce petit garçon atteint d'autisme et je pleure comme une madeleine. Si souvent il me faut leurs petites mains agrippées tout près pour encaisser. Le midi Pépin mange des lentilles aux épices avec du riz complet, une petite gorgée d'eau entre quelques cuillerées, pour le plaisir de faire tout seul je crois. Les nuits n'ont pas changé depuis qu'Odilon est né et parfois cette pensée me fait l'effet d'une décharge électrique. Dormir plus de 4 heures d'affilée, c'est vrai que ça pourrait être gai. Je suis surprise que ça ne m'énerve pas plus que ça, mais il faut dire qu'il a le don de rendre nos têtes à têtes délicieux. Puis c'est sûrement la fréquence de ces tétées de nuits qui préserve notre allaitement, avec mes 2 et bientôt 3 journées de boulot durant lesquelles je ne m'autorise pas vraiment de pause repas et encore moins de pause tire-lait... 

Des petits cadeaux tombent de mon crochet. Les mailles ont accompagné quelques jours de vie d'ici, le temps de regarder le bébé se retourner, très fier, d'entendre les dodo-doudou-baba-mama de Pépin. Un peu de concret, une baignoire, des vasques et leurs meubles, et même des mitigeurs. Presque plus excitant à acheter que des pelotes de laine! C'était gai d'être d'accord, évidemment que c'est celle là qu'on prend. Comme pour les prénoms des bébés ou l'épice à mettre dans le plat. Demain, l'écosse vient à nous, mes phrases à l'envers et le chantier sûrement pas bien caché, mais ce sera gai et savoureux à coup sûr. 

8 commentaires:

  1. L'Ecosse ? Hummmmm... un régal exotique en perspective, c'est bien ça ?!
    Bises.

    RépondreSupprimer
  2. Tu me donnes le nom des bouquins de cuisine prefs de prefs ?
    Moi je n'arrive pas à cuisiner ...
    ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Dans ta si belle cuisine pourtant : ))
      J'aime: Apples for jam, de la cuisine de famille géniale, on n'a jamais été déçu! Les pies des soeurs Elsen, le livre de desserts de Peyton & Barn, et les tourtes de Pie Minister. Très britannico-britannique tout ça, je ne prône pas de double culture mais ça doit ressortir dans ce domaine...
      Bises!

      Supprimer
    2. Merci Clémence, finalement il n'y a que les pies des soeurs Elsen en français mais je vais peut être craquer pour les Apples for Jam (d 'occaz vraiment abordable ...) mais cuisiner en anglais me parait un poil compliqué !

      Supprimer
  3. Juillet va arriver très vite , tu vas voir ! c'est quoi 3 mois, pfff...
    Pourquoi tes phrases vont-elles se retourner??

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pour mon anglais qui ne ressemble plus à rien

      Supprimer
  4. Ici aussi je ne dors pas plus de 4h d'affilée... Comment tu fais les jours de boulot ? Ma fille refuse complètement le biberon et a encore de la peine à manger à la cuillère, du coup je vais l'allaiter à la crèche. Je travaille 3 ou 4 jours par semaine et commence à être bien fatiguée de tout ça...
    Bien à toi,
    Isaline

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hello! Oh compassion alors! Ta fille sait ce qu'elle préfère dis donc! Odilon aime bien le biberon, trop même, il compense le "manque" de sein chez la nourrice en réclamant ++, c'est ce qui nous a motivé à lui proposer des légumes et des compotes si tôt. Il patiente mieux comme ça. J'ai vraiment le vertige quand je me dis qu'il a presque 6 mois! Je compte maintenant sur ses évolutions psychomotrices pour le "fatiguer" un peu, et qu'il se mette à mieux dormir... pfiou!!L'espoir fait vivre! Ça va vite évoluer, la cuillère, et tu pourras faire des yaourts avec ton lait ou de la bouillie.
      Bises!

      Supprimer

et parce que c'est parfois frustrant de ne pas pouvoir s'en dire plus: tinoftea@gmail.com