51/52



La veille une marche au soleil pour aller réceptionner son cadeau qui m'attendait au relai depuis quelques temps. J'avais plutôt fait la tête, je dois bien le dire, je me récitais les couacs comme une chanson, et ça n'aidait pas à relaxer mes mâchoires. Heureusement il y avait les aventures que vivaient Pépin, ça c'était facile de s'y glisser. Encore trop flottante pour avoir accroché plus d'une guirlande, même si quelques soirs le goût d'une bougie allumée m'a titillée. J'avais déjà reçu mon cadeau de toute façon, la perspective d'une visite pleine d'étoiles tout bientôt, continuer à broder notre chemin de conserve. 

Le lendemain une jolie table m'attendait au réveil. Petit avant-goût des prochaines années, le voir monter un petit train pendant que le chocolat chaud chauffait, et que je grignotais une part de bûche remportée d'hier soir... En quelques mots on se transporte au Noël prochain, les écureuils à la fenêtre (ils seront attendus de pied ferme!) et le feu dans le poêle. Des livres aux bruits d'animaux, un christmas pudding, mes mince pies tout fait maison (mince meat incluses, je ne suis pas peu fière!). Il n'oublie pas de mettre des chants de Noël et je pense à la tourte aux navets et aux carottes, peut être faire un peu de gravy pour l'accompagner? Dans les paquets toutes les déclinaisons de chocolats à la menthe, outre-manche on nous connaît bien! Un goût comme entourée du pyjama en soie bleue de ma mère, porté pour les grands jours. Pour me réchauffer les épaules il y a les messages des mamans-encore-là, et en retour les photos de mes souriants. L'étendard des coeurs qui battent coûte que coûte. 

Merry Christmas chers bienveillants! 

14 commentaires:

  1. Joyeux noël à toi aussi ma belle! En pyjamas et en chocolats, ça m'a l'air déjà bien parti :)

    RépondreSupprimer
  2. Clémence… Doux Noël, oui, une fois encore le tout premier, le tout premier de cette vie-là.

    Et si haut les coeurs battants, laisse-toi (em)porter, et danse ! Je te souhaite des valses à n'en plus finir, bien entourée par ceux qui sont là, le grand et les petits, palpitants de vie et de promesses... Entourée par nous aussi, un peu plus loin c'est vrai, qui te regardons évoluer et grandir, avec émotion, et avec tant de bienveillance, on dirait que tu le sais.

    J'aimerais souvent être plus près, et être moins pudique aussi, pour t'entourer au moins de mots chaleureux à défaut de te prendre dans mes bras.

    Je t'envoie mes pensées, tasse de chocolat chaud dans les mains, parfum de cannelle et chants de Noël...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'aime ta prescription, et ton chocolat chaud, il transpire dans ces mots doux! Merci!

      Supprimer
  3. Mmmmh, ça fait envie tous ces parfums et cette douceur... Joyeux Noël à tous les quatre !

    RépondreSupprimer
  4. Merry Christmas Little Family!

    Caroline

    RépondreSupprimer
  5. Ils se ressemblent déjà beaucoup ces deux là on dirait!
    Doux noël clémence

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui! et non! ça doit être ça, la magie d'une fratrie!

      Supprimer
  6. Comme toi j'ai fait mes premières mince pies avec mincemeat home made, un régal :-)

    RépondreSupprimer
  7. De belles fêtes, pleine de pies, de chants de noël et de chocolat chaud!

    RépondreSupprimer
  8. Quels grands garçons, comme ils changent déjà...
    Bon Noël à vous quatre !

    RépondreSupprimer
  9. Adorables , ces deux petits garçons !

    RépondreSupprimer
  10. Merci pour le faire-part joli qui trône sur la cheminée...
    Sourcils froncés et grand sourire, ces deux-là !
    Des bises de chez nous, tes mince pies me tentent, je les mets sur ma liste pour demain…

    RépondreSupprimer

et parce que c'est parfois frustrant de ne pas pouvoir s'en dire plus: tinoftea@gmail.com