Les petites récompenses à cueillir au quotidien, les boutons de la surprise jacket de Pépin enfin cousus, et le tiramisu qui m'a fait envie les derniers temps de ma grossesse enfin dans mon assiette... Deux semaines demain, la pochette surprise de nos vies est pleine à craquer. Des aller-retour sans cesse entre le si fugace maintenant, l'après et le grand après, ce petit jeu pour tenir debout et me faire l'effet de baisers frais quand les joues sont trop rouges. Je prends consciencieusement les photos de la semaine (oh la première des 2 frères intrigués l'un par l'autre!), mais une panne d'ordi m'empêche de les publier pour l'instant (la poupée vaudou, vous vous souvenez?).

La sage-femme vient et revient, la balance sous le bras, et Odilon prend puis perd du poids... c'est un peu épuisant, stressant et bien sûr culpabilisant, moi qui voudrait tellement que ça aille de soi de le nourrir. C'est fou comme cette confiance en soi que peut donner une belle grossesse et un accouchement si gai est si fragile. Heureusement lui n'est ni égratigné par les hormones ou des nuits hoquetantes, et ses mots pleins de confiance en Odilon et en moi agissent tels une tisane au miel. 

Encore deux semaines à vivre tous les quatre, oubliant si on veut la vraie vie dehors, quel bonheur! Je sens bien que j'investis mal les mots pour l'instant, qui sonnent sûrement un peu fades par rapport à ce qu'est notre quotidien pour l'instant, pour l'instant c'est peau à peau, logistique pour que le radeau tienne debout, et quelques rangs-respirations dès que c'est possible. Pépin nous attire tellement vers la vie, peu importe la fatigue (ou les crevasses, grr!). Odilon est drôlement chanceux qu'un tel lutin puisse lui montrer pourquoi c'est chouette la vie. 

3 commentaires:

  1. Surtout pour l'allaitement il ne faut pas hésiter à se faire aider par des personnes spécialisées. Une amie pédiatre qui fait partie d'une association pour favoriser l'allaitement maternel me dit souvent qu'il y a toujours un moyen. Et je l'ai vue aider tant de maman désemparées et prêtes à arrêter!
    Je ne pense pas que nous soyons dans la même région, mais il y a toujours la Leche League, partout...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ma sage-femme est consultante en lactation, c'est une ressource en or! Vivement dans un mois quand nous aurons tous pris nos marques et nos habitudes!!

      Supprimer
  2. Hey ma belle, dans quelques semaines tout ça sera derrière vous. ..et vive le tiramisu reconstituant et les paroles douces.
    Repose toi et comme dirait Kaa "aie confiance " :)))

    RépondreSupprimer

et parce que c'est parfois frustrant de ne pas pouvoir s'en dire plus: tinoftea@gmail.com