47/52



Quand on est rentré j'étais si pressée de retourner à la louve et à son petit, vite sur le canapé, chauds et plus qu'un à nouveau, son repas et plus rien qui comptait d'autre. Ses mains qui se serrent pour m'attraper. Je suis pour quelques secondes à nouveau femme enceinte mains sur le ventre. Puis une fois la soif de se retrouver apaisée, après quelques gorgées, le monde extérieur peut exister à nouveau. Pépin devant nous qui patouille dans un bol, y verse la fin du verre qui traîne pas loin, lui qui fume sur le balcon, et d'ailleurs où est ma tisane? 

Nous revenions de la maison, grand rendez-vous avec l'artisan -enfin!-. Parler fenêtres, portes coulissantes (vous êtes sur que ça ne grincera pas?), et cloisons en moins. On était parti tôt, la route dans une ambiance entre chien et loup, à guetter les animaux et les oh tu as vu ces grues? Dans les villages par lesquels nous passons les maisons ont leurs parures automnales. Des courges sur les rebords de fenêtres, des couronnes des feuillages sur les portes... J'avais passé quelques minutes de plus dans la salle de bain et je portais ma jupe aux oiseaux et mes bottes vertes... la fête, un peu! Au retour de beaux rapaces ont semblé plusieurs fois nous saluer du bord de la route, et l'un d'eux a même fait un bout de chemin avec nous. On a décortiqué ce qui s'était dit avec l'artisan, et ressortait de tout ça que la maison qu'on s'est imaginé dans nos rêves et sur des dizaines de morceaux de papiers n'est pas si loin. 

On a fêté ça avec un pain au chocolat dans la voiture, sous des tout petits mais bien réels flocons, le joli présage! Pépin semblait plus heureux d'un crouton de pain lui... Odilon n'en finissait plus de téter alors que le thermomètre lui ne s'arrêtait plus de baisser, j'avais la chair de poule mais régnait vraiment une ambiance de fête, un goût d'après. C'est si fou et agréable de marcher sur le bord de l'après comme ça... Le boeuf, la charrue, tout ça, mais c'est vrai qu'on aura pu me voir regarder des papiers peints et des coloris de peinture ces derniers jours... Un coloris s'appelle bleu wedgewood, c'est drôlement chic non? 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

et parce que c'est parfois frustrant de ne pas pouvoir s'en dire plus: tinoftea@gmail.com