Chat doux, chat qui nous réinvente en tant que parents, nous qui sommes tout neufs de toute façon... Ah d'accord, toi tu fais comme ça, et les zig-zags jusqu'à lui, quand de toute façon le lien se tisse sans mots pour l'instant. A quatre c'est un peu plus dur de faire durer aussi purement que possible la bulle animale qui poursuit la grossesse, mince l'amap, mince la pharmacie, mince la visite des 8 jours, mince la journée dans la belle-famille (sic, sic!). Mais il y a les siestes, bien sûr, la nuit, bien sûr, collés tant que sa joue est toute moite contre ma poitrine. Pareil pas pareil, nos nuits tous les 3, parfois veilleuse allumée, parfois debout devant la fenêtre, veillant sur la ville endormie. J'ai hâte de retrouver Pépin, nous campons dans le salon en attendant que les nuits soient plus feutrées, pour ne pas le réveiller...Je vais l'humer entre les réveils et les tétées, ce bébé qui prend parfois des airs de grand sage maintenant. 

Parfois un petit éclair d'angoisse quand je me dis que dans pas si longtemps lui retourne pour ses longues journées loin et que 2 autres bras n'auront pas poussé d'ici là... Mais vite je retourne à l'ici et maintenant, je cueille tout ce qui peut remplir mon sac d'enthousiasme, les repas de butternut le bébé nous regardant avec des yeux si grands qu'ils semblent tout comprendre, les changes à 4 mains les monologues de Pépin en bande son. J'aime qu'il fasse nuit tôt, se frotter les yeux semble alors totalement permis, et les repas de chocolat chaud aussi. Un peu de la vie d'après qui s'infiltre aussi, en mots et en faits, comme si on prenait du tout pour préparer un lit moelleux dans lequel on ferait notre prochaine sieste. 

12 commentaires:

  1. Mais comme tout ceci est doux! Savourez, ça passe si vite, mais vous le savez bien, et il y a tant de bon aussi plus tard! C'est chouette deux bébés!

    RépondreSupprimer
  2. Oh Clémence, je passe enfin ici et ça y est, il est là! Bienvenu petit Odilon mignon, j'adore ce prénom, héro des histoires que lisent mes élèves! Le petit éclair d'angoisse j'ai eu le même il n'y a pas si longtemps, puis tu verras, avec deux on prend vite ses marques et on y arrive aussi! Bon bullage, bonne ivresse d'amour sans fin! Je t'embrasse

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh coucou! je suis contente que tu passes par ici! d'ailleurs je ne te vois plus sur facebook? Bisous!

      Supprimer
    2. Non je n'ai plus facebook, twitter très peu, je suis surtout sur instagram... Mais je reviens ici de temps en temps avec ravissement et paillettes dans les yeux! Des bisous !

      Supprimer
  3. C'est si doux de te lire. Je revis les premiers jours d'Auguste, cette "bulle animale" dont tu parles, mais oui, c'est exactement ça !

    RépondreSupprimer
  4. Odilon est plutôt brun aux yeux noirs non? quelle chance, un bébé "autre modèle" !!!
    Repose toi ,vive les siestouilles !!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. châtain, avec des yeux de nouveau-né bleu marine pour l'instant! Je l'imaginais châtain aux yeux verts, on verra si c'est comme ça qu'il grandit!

      Supprimer
  5. Mais bien sûr, il comprend tout ... je pense que c'est nous qui ne comprenons rien !

    RépondreSupprimer
  6. Ca me rappelle de si beaux souvenirs...

    RépondreSupprimer

et parce que c'est parfois frustrant de ne pas pouvoir s'en dire plus: tinoftea@gmail.com