Pas beaucoup de mots cet été, j'ai l'impression, enfin moins que ce qu'il pourrait naître de ces sensations si douces. C'est tellement le culte de l'instant présent, cette vie à trois, la vie mille fois plus, faire un pas de côté c'est manquer des choses, à coup sûr! 

On rit beaucoup, on a mal aux pieds car l'eau est trop froide, mais même Flanelle s'y jette, c'est vraiment l'été de tous les possibles.  Etude comparative des crêpes et de leurs divers accompagnements, qui ne me fera peut-être pas échapper au test pour le diabète gestationnel cette grossesse-ci... Hum! Beurre-citron ou confiture? On aurait envie de rentrer dans la maison directement, alors il nous prévoit des goûters sur le balcon, pour adoucir le retour. Enfin je trouve le nom de ces fleurs qu'on croise souvent et qui me plaisent, des agapanthes (que mon correcteur voudrait appeler des agaçantes, non mais!). 

Le soir, dehors et sans chair de poule, on écoute Alex Chilton et on rejoint rapidement nos livres. Le matin il est maintenant assis-presque debout dans son lit, je crois qu'en rentrant à la maison le berceau ce sera fini... Grandir comme des vagues, profiter et étirer l'écume. On s'agace en coeur des tournures de Michel Onfray, on aurait envie de chocolat chaud, bien qu'on soit sans lait ni chocolat... Un thé au citron nous consolera, et un bain dans une baignoire crissante de sable aussi.  

11 commentaires:

  1. Bonnes vacances ! ici aussi les muscles des jambes travaillent . Premier coiffeur à 10h15.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh déjà, c'est un chevelu!! Ici on n'en est pas là hum!!

      Supprimer
    2. Et maintenant il est encore ( est ce possible ?) plus mignon !!! 😍

      Supprimer
  2. J adore la photo avec le manduca !

    RépondreSupprimer
  3. Je ne commente pas souvent, mais te lis toujours avec plaisir ! Je me demandais, comment fais-tu pour porter ton fils en manduca enceinte ? As-tu une technique particulière ? J'attends mon deuxième enfant pour octobre et je n'arrive plus à porter mon premier fils, ça me donne pas mal de contractions. Bon, il a deux ans et fait son poids, mais ça me plairait de pouvoir continuer à le porter... Isaline

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou, je suis comme toi, même le porter dans les bras trop longtemps commence à être difficile, il n'y a que sur le dos comme sur la photo que ça ne pèse pas sur mon ventre, enfin pas pour une randonnée non plus quand même!

      Supprimer
  4. Tu sais, mon fils ainé a de la barbe, il roule des cigarettes et il travaille pour la première fois cet été... Je me rends compte qu'être maman c'est tout simplement de plus en plus beau chaque jour.

    RépondreSupprimer
  5. Ho!! Que vous êtes beaux tous les deux !!! et le petit air malicieux de Pépin!!! Mais tu n'as presque pas de bidon!! et tu accouches dans quoi ? 2 ou 3 mois , il est où ce bébé? :)))
    Bonnes vacances, et bonnes crêpes !! Je vais en Bretagne en mai chaque année et c'est toujours le même ravissement pour les paysages, et la même gourmandise pour les huîtres et les crêpes.

    RépondreSupprimer
  6. Oh que tu es jolie avec ton koala dans le dos... (j'ai exactement le même porte-bébé :)... bel été à toi et bonnes vacances encore si si !

    RépondreSupprimer
  7. Que j'aime la douceur qui se dégage de tes mots, des photos et paysages...

    RépondreSupprimer
  8. Jolis sourires tout doux (je me répète à force !)
    Notre Manduca était tout pareil, mais délavé par le soleil… Il est maintenant lavé-rangé en attendant la suite des aventures. Dans le dos, je trouve ça vraiment très très chouette !
    Des bises à vous

    RépondreSupprimer

et parce que c'est parfois frustrant de ne pas pouvoir s'en dire plus: tinoftea@gmail.com