33/52




"La" photo de la semaine, oui mais bon, on fait comment pour décréter quelle frimousse illustre mieux cette 33ème semaine de l'année? Pépin ces jours-ci, depuis qu'on est rentré, c'est tout ça à la fois. S'endormir presque debout à 23h (la tête sur le hibou  ça ne trompe pas Camille!) après n'être plus qu'une paire de jambes qui ne veut rien faire d'autre qu'expérimenter ce quatre pattes tout neuf et très efficace. C'est une tête un peu chiffonnée et quelques bouclettes, en grande et longue conversation avec cet adorable bébé dans le miroir, un peu à la façon de ces vidéos de gorille argenté face à leur reflet hum! Et quelques essais malicieux dans le "grand" lit, fatras de laine et de mouton inclus... Quelques moments de sieste, et un grand déménagement ce soir pour continuer à faire chambre commune tous les trois, tant c'est gai ce petit souffle la nuit et ce sourire au matin qui nous accueille. Si j'avais imaginé ça, cette chaleur comme si on vivait tous ensemble dans une même pelote de mohair. 

Le coeur a battu un peu plus fort quelques fois ces jours-ci, un peu bancale, une tête ou une paire de genoux coincée dans les côtes... Jamais propre, alors que je suis déjà si souvent habillée comme l'as de pique, même quand on croit être sortie du repas indemne! On mange tous les trois ensemble, la même chose, c'est très gai. J'ai cru devoir déshériter Pépin, mais mieux mixées il a finalement apprécié les lasagnes au chèvre et aux carottes. La moussaka aussi, et la tarte aux nectarines lui a fait plissé les yeux de bonheur. Oh le petit musée de goûts et d'odeurs qui se construit en lui! 

On a reçu une partie des devis pour la maison, et nous aussi on a plissé les yeux! J'ai voulu sortir tout de suite la machine à coudre pour nous bidouiller deux jolis bleus de travail, et me suis réconfortée grâce aux tutos du site de Leroy Merlin... Il va falloir qu'on apprenne ce langage, et à se faire entendre aussi, l'aventure!  Je cogite en agitant mes cinq aiguilles pour un pull un peu trop rose au goût de François, pour l'hiver des bébés. Ma grand-mère au téléphone me raconte les vacances d'été de ma mère au Touquet, comme une grande caresse dans le dos. Alors je fais passer, et c'est une grande ronde de sourires tout ça. 

5 commentaires:

  1. Merci pour ton passage chez moi... je découvre chez toi de fort jolis textes, et des petits yeux malicieux bien photographiés. Le jardin des vacances me plaît aussi... A bientôt ?!

    RépondreSupprimer
  2. Il est bien rigolo Pépin quand il dort.
    Dans les travaux, c'est la main d'oeuvre qui coûte le plus cher. Mais on ne s'improvise pas bricoleur du jour au lendemain.
    Et à la maison, on déteste bricoler !

    RépondreSupprimer
  3. Pépin te ressemble de plus en plus me semble t il !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est marrant j'ai trouvé aussi un petit air avec des photos de moi bébé sur celles ci! Bon ce serait pas si étonnant : ))

      Supprimer
  4. Oh oui dis, un oreiller-hibou !

    RépondreSupprimer

et parce que c'est parfois frustrant de ne pas pouvoir s'en dire plus: tinoftea@gmail.com