23/52







Chaud le bébé!

J'entends Pépin respirer, lentement et profondément, et François travaille à côté. Le chien se laisse tomber sur le côté sur le parquet, une espèce de boum qui raconte comme il dort bien, lui aussi. Dans la rue des bruits d'été, presque, la musique un peu moche et bien trop forte dans des voitures, des gens qui rentrent à plusieurs. Moi je suis morceau d'écorce et coton émietté à la fois, je veux oublier que j'ai des pieds, oh et le reste, en ai-je si besoin? Je veux continuer à aller et venir du travail à pieds car j'ai l'impression que le jour où j'arrêterai je ne le ferai plus jamais, mais l'onde de choc est maintenant longue à s'atténuer. Sur le ventre je porte 8 kilos tout pile et 73cm, et dedans, assez pour cacher un bon tiers de mes pieds. 
Il ne faudrait pas que j'attende qu'il vienne se coucher pour me laisser aller au sommeil, je risquerai d'être déçue, et en ce moment chaque page qu'il lit, chaque fiche qu'il récite est une bonne nouvelle. Je tourne alors, et je gargouille. 

Ce soir on a nouveau fait cuire une partie de notre salade hebdomadaire, avec des pommes de terre et du persil, plus un trait d'huile d'olive et c'était drôlement bon. Puis du melon et des fraises, et même une tranche de pastèque. Puis des menus monochromes, pizza au fenouil et au chèvre, gaspacho de pissenlits et de fanes de fenouil. Le gâteau est au sirop d'érable, et bête comme tout. 

Ailleurs les sacs prêts à partir s'accumulent, j'ai hâte d'avoir les clés du nouvel appartement pour me rendre compte que oui, celui-ci finira bien par être vide. Oh non, celui là tu le donnes? Et tu ne vends pas tes Wedgwood? Mais si, si, le mausolée dans lequel je vis pèse trop lourd, et j'ai enfin envie d'y mettre ma marque. Même si ça passe peu finement par un vide frénétique. Et la re-visite de la maison verte mardi, après son premier oral...Vivement, vivement!

***
Le gâteau: 

100gr de sucre de coco mélangés à 3 oeufs, y ajouter 3 cuillères à soupe de sirop d'érable, une lichette d'eau de fleur d'oranger, 150gr de farine et un peu de bicarbonate ou de levure, puis 125gr de beurre fondu, et au four. 

8 commentaires:

  1. La photo de Pépin est splendide! Je le trouve très touchant dans cette position
    Et vivement la maison verte ;)

    RépondreSupprimer
  2. Il est beau ce bébé en train de dormir ! Carole

    RépondreSupprimer
  3. Joli blog, un style captivant. Je vais revenir et souvent !

    RépondreSupprimer
  4. Pépin lapin, quelle jolie photo, très touchante!
    Ce soir ce sera salade de pommes de terre et persil, tu m'as donné envie.
    Douceur la jolie famille!

    RépondreSupprimer
  5. le gâteau au sirop d'érable, ça doit donner bien des forces pour les révisions... et pour le reste !

    RépondreSupprimer
  6. Comme elles sont belles ces photos! Et surtout la première.
    Je note la recette de ce gâteau bête comme tout mais certainement délicieux :-) merci!

    RépondreSupprimer

et parce que c'est parfois frustrant de ne pas pouvoir s'en dire plus: tinoftea@gmail.com