Tu crois pas que ce sont deux mirabelliers? Je ne les avais même pas remarqué, il y avait ces oiseaux, la lavande à effriter entre les doigts, la terrasse à jauger et les escargots à ne pas écraser. On avait tout vu de la maison, mais on avait encore envie de s'y balader. Je m'en voulais à l'avance des détails que j'allais oublier, laisser de côté, quand je voulais l'apprendre par coeur, ce lieu. Quand l'agent a ouvert les volets de la chambre sur le devant l'église tout en face s'est mise à sonner, on ne s'est pas regardé mais j'ai su qu'à l'intérieur son sourire devait être aussi grand que le mien. Bon c'est sûr, des gens qui sont nés à la ville, je les vois pas venir par ici... On a acquiescé sans rougir, même si c'était presque du mensonge, quand même. Mes réactions face aux araignées et à la vipère qui nous attendait dans l'entrée m'ont peut-être trahi cependant... Je suis sûre que dans un pays pas si lointain, ça doit dire bienvenue. 

Quand la visite a été finie la voiture est restée longtemps garée devant la maison. Comme ça pourrait être, comme ce sera. On a fait le tour de l'église, grimpé là où on fera des pique-nique clandestins, où les enfants pourront jouer à des jeux dont j'entendrai peut-être parler, ou pas. On y voit loin, loin, jusqu'aux côtes de Moselle, par delà beaucoup de champs et de prairies. La route met déjà le coeur en vacances et le rose aux joues, à certains endroits ce serait vraiment trop dommage de rouler vite, il y a les ânes aux poils si longs qu'une petite fille suggérerait avec raison de leur faire des couettes, les moutons qui tête leur mère pendant qu'elle fait pipi et même un papi qui s'essaie à la trottinette. 

Des choses un peu formelles à creuser aussi, je découvre le monde des micro-stations et j'ai presque envie d'aller dans un magasin de bricolage, juste pour avoir une idée tu sais. Je lis avec effarement les histoires de négociations immobilières, me bouche un peu les oreilles quand on me demande si c'est vraiment raisonnable? Et tu arriveras à la revendre? Il y a un four à pain, moi je trouve que c'est un sacré argument quand même. Et deux sapins au fond du jardin. J'ai hâte de tout les détails qu'on n'a pas encore remarqué, que ce soit une famille de mulots à déloger ou une jolie lumière dans la cuisine. J'espère que d'ici là la vipère aura compris qu'elle n'est plus tout à fait chez elle. 

26 commentaires:

  1. Oh cette petite terrasse, qu'elle sera(it) jolie avec une guirlande guinguette, des jolis coussins, et des enfants qui jouent !

    RépondreSupprimer
  2. Oh chouette! Si y'a un coup de coeur, il faut se laisser porter par ses envies! J'espère qu'on aura le recit de petits garçons qui gambadent dans l'herbe et puis des photos de potagers et de confitures à la mirabelles, par ici! :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, c'est vrai, les envies ont souvent raison! merci : )

      Supprimer
  3. Oh que c'est doux que c'est doux de lire tout ça... et le coeur parle à travers tes mots ! (comme je te comprends, on a eu ce coup là aussi il y a quelques mois et trop hâte de pouvoir signer)... Bah la vipère elle va vite comprendre qu'il faut qu'elle trouve de la tranquilité ailleurs ! Et puis prenez une poule et la vipère va vite éviter les parages ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah oui? Oh!! et oui apparemment les poules c'est un bon antidote, et les hérissons aussi... C'est bien plus mignon on est d'accord! Mais ce serait d'abord une maison de we/vacances alors je ne sais pas si les poules pourraient s'auto-gérer du lundi au vendredi...!

      Supprimer
  4. Ca le fait ! Et ton chein, dis, il a aimé ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il n'a pas encore flairé les lieux, on voulait rester présentables devant l'agent!

      Supprimer
    2. moi, j'pense au contraire que ton chien est ton meilleur argument 8-)

      Supprimer
  5. Oh mais ça semble une maison de rêve !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Elle est biscornue à souhait mais... elle nous fait rêver oui!

      Supprimer
  6. Mais tout à l'air d'être argument pour poser plus que vos valises dans cette maison !

    RépondreSupprimer
  7. Oh la jolie maison, de l'herbe toute verte, de la lumière, un beau petit muret et une terrasse pour les discussions sans fin, les soirs d'été à la bougie...

    RépondreSupprimer
  8. Je l'imagine tout autant en pique nique que couverte de neige cette pelouse! Et le four à pain, ça oui, c'est un argument décisif!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est marrant j'ai aussi pensé à la neige!

      Supprimer
  9. Ben, c'est difficile pour moi, de rejoindre le chœur des copines enthousiastes. J'imagine l'hiver, les routes noires, dangereuses, les 2 bébés, et le boulot, la fatigue, le froid...les amis qui ne viendront pas régulièrement, ou alors qu'en été... L'isolement.... Mais ça c'est ma vision,hein, pour RIEN au monde, je choisirais un nid comme celui là... Mais je suppose que vous devez écouter votre intuition, et à deux convaincus, ce sera une aventure extraordinaire.... Bises, et je te souhaite tant de courage...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On peut toujours trouver deux facettes aux rêves c'est vrai...

      Supprimer
  10. Oui, et je viens de lire dans une de tes réponses que ce serait une maison de we/vacances....Alors là, ça change tout, ....

    RépondreSupprimer
  11. Les histoires de maisons qu'on achète ce sont des rencontres magiques comme avec les humains pour moi. Tu fais le tour d'une maison et si tu te vois dans le jardin un verre à la main ou dans la cuisine en train de tourner une cuillère en bois dans une marmite odorante, alors, il ne faut pas trop réfléchir...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah ton commentaire me plaît et me fait du bien, l'agent me propose de faire "10, 15 même plus d'autres visites", j'essaie de guetter d'autres annonces mais je n'ai plus envie. J'ai dit à Fr bah oui elle n'est peut-être pas parfaite, mais toi non plus et je t'aime pareil! C'est vrai, je nous y vois, et c'est ce qui me suffit!

      Supprimer
    2. ben si en entrant , tu t'es sentie bien, c'est une maison faite pour toi . et peu importe un volet qui ferme mal, un truc biscornu , on trouve toujours du charme aux endroits où on est bien .

      Supprimer
  12. Araignées = maison saine
    donc c'est bon signe, oui;)

    RépondreSupprimer
  13. Si ça va pas, eh ben vous changerez et c'est pas grave ! L'important , c'est de toujours rajouter de grandes bûches dans le grand feu de joie du bonheur pour le faire crépiter !

    RépondreSupprimer
  14. Maritimi/ciel5 mai 2015 à 10:57

    ça me rappelle des souvenirs, la maison qu'on achète à la campagne pour les WE et vacances alors qu'on habite en ville! et ce coup de coeur pour la première visitée, non nous n'avons pas fait d'autres visites!! et au bout d'un an on quittait tout parce que c'était trop dur de repartir à chaque fois ! et depuis on est HEUREUXXXXXXX même s'il y a d'autres aspects moins positifs, on ne regrette RIEN ! et tous ces moments partagés à 3 avec notre fille dans le jardin, dans les chemins, pour moi, c'est.....il n'y a pas de mot, c'est là où on devait être ! :)

    RépondreSupprimer
  15. Je regrette infiniment une maison pour laquelle j'ai eu un coup de coeur incroyable, qui m'a donné un élan fou, m'a portée pendant des mois, m'a fait inscrire mes enfants à l'école d'à coté... Et puis pour une histoire de chaudière et une frayeur de tutelle, nous avons fait marche arrière.... Deux ans après, j'y repense encore tous les jours.... Fiez-vous à votre intuition, elle vous attend peut-être cette maison!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. y a pas de souci à acheter une maison qui fait l'objet d'une mesure de tutelle ; les personnes sous tutelle ont hélas souvent de gros besoins financiers pour payer les maisons de retraite et donc une vente immobilière est pour eux, parfois un déchirement, mais souvent un soulagement. souvent les gens n'osent pas acheter pensant à tort que la vente va être bloquée (pas du tout) mais aussi parce qu'il s'agit de maisons occupées par des gens agés et qu'elles manquent tres souvent d'entretien.

      Supprimer
  16. Foncez ! (mon commentaire pourrait s'arrêter là je sais mais....ce serait mal me connaître hi hi la pipelette !)
    S'il y a des mirabelliers ??? foncez deux fois plus (là c'est la fille née en Moselle qui parle) ...
    une maison biscornue qui vous attendait et vous a chuchoté avec espièglerie "chhhhhh....je suis là pour vous, si ça vous dit"
    Moi j'y crois.
    Nous rêvons aussi de cette maison qui nous dirait cela...du jardin-forêt avec mes poules autour...

    RépondreSupprimer

et parce que c'est parfois frustrant de ne pas pouvoir s'en dire plus: tinoftea@gmail.com