Ça y est, un tout petit peu, on ouvre la porte du superbe paysage qui ne cessera de nous époustoufler. Tous les jours c'est un poil plus intense, sa chanson sonne plus sienne, ses gestes tout en forme de lui. Il est tellement là! Il a vu les montagnes, les restes de neige, des cascades et des ruisseaux. La jolie salade rose et orange du pique-nique a semblé lui plaire autant qu'à nous, et ma conduite peu assurée dans les cols n'a pas empêché ses sourires. 

J'étais à nouveau à ramasser à la petite cuillère et tenue debout par la joie d'être en famille et quelques bonbons à la violette... On est rentré à temps, le ciel etait encore rose. Un sirop d'orgeat pour tout le monde, et très vite un pyjama pour moi. Le premier jour des vacances et cette impression d'avoir porté dix sacs de semoule pendant quelques années... Nos joues rouges bientôt dorées attesteront d'un periple qui méritait d'être fait. Et les tartes, on peut les congeler tu crois? Demain ce serait au tour de la charlotte, on cuisine plus vite qu'on ne mange et mon jeûne involontaire n'arrange rien.  

Dans le petit cahier de choses à cultiver se notent de la légèreté à semer. Les cailloux à déposer et de quoi moins se torturer. Il faudrait une page seulement pour les colères et une honte pour les hontes. C'est qu'il y en a, c'est de ça dont je me souviens le plus la nuit, quand je n'arrive pas à me rendormir si le bébé a eu faim. 

Ailleurs, les pierres qu'on aime bien par ici. Plein de cigognes pour aller avec même, c'était vraiment heureux d'en voir six faire la ronde dans le ciel. Bientôt nous serons à nouveau trois, avec plein de jours à l'odeur de pages blanches devant nous. Quelques siestes j'espère, une autre charlotte parce que c'était vraiment bon, et répondre toujours par oui à nos moindres envies de grand air. 

10 commentaires:

  1. Je le dis et je le redis : quel magnifique Toupetit ! et quelle jolie maman ♥
    caroline

    RépondreSupprimer
  2. Eh Oui ! Tout à fait ! Ce serait sacrilège que de ne pas profiter de la légèreté de l'air et de la douceur d'être ensemble !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Sacrilège c'est un mot bien trouvé, tu as raison!

      Supprimer
  3. j'aime beaucoup les photos de Pépin porté par une autre que sa mère! C'est si rare qu'une maman laisse faire et qu'une autre accepte, en ait l'envie...enfin, je n'ai jamais partagé le portage de mes enfants avec d'autres que leur papa et j'aurais adoré avoir cette confiance là pour laisser faire ces gestes ou que quelqu'un veuille s'emmitoufler avec mon tout-petit...bref, c'est un peu confus mais cette image m'évoque un tas de choses sur la maternité et les liens...

    lolabelle

    RépondreSupprimer
  4. Je suis heureuse de vous voir au soleil et entourés de chlorophylle, d'écorces, de mousse et de galets :-)
    Et quel regard...accompagné d'une moue très très discrète, à peine une esquisse !!! Je me demande bien ce qu'elle veut dire: étonnement? perplexité? intérêt subit? Intrigue à suivre...

    RépondreSupprimer
  5. Ces photos... ça me fait beaucoup penser à notre promenade périlleuse de cet été !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On y a pensé aussi! C'était moins périlleux, mais le bébé était aussi un peu moins bien protégé cette fois-ci!!

      Supprimer
  6. Oh la la cette photo où tu lui donnes le bibi, toi : on dirait lui !

    RépondreSupprimer

et parce que c'est parfois frustrant de ne pas pouvoir s'en dire plus: tinoftea@gmail.com