À 4h du matin, à travers la fenêtre de la cuisine s'est levée une brume magnifique, comme si on était d'un coup tout près de la mer. Je n'ai voulu la partager avec personne, je ne l'ai pas réveillé, je n'ai pas pris de photos, je savais que ce serait ce dont je parlerais toujours quand je raconterai cette nuit là. Tatouée, la brume, le décor rêvé pour cette nuit d'entredeux, la nuit à pas de géants tout doucement.

Toute la journée du samedi j'avais oscillé, se lancer ou pas? Les vagues arrivaient, entre quelques promenades, quelques thés et d'autres bouillottes. J'ai eu envie que la vie continue encore un peu suspendue entre deux rives, d'affleurer cette île qui nous faisait si drôlement rêver. Je lui ai raconté, un peu, pour commencer à rendre ça réel, peut-être un peu pour être sûre que je n'étais pas en train de rêver. Quand on a éteint, le samedi soir, il s'est tout de suite endormi. J'etais toute libre de me laisser happer par la bulle qui était en train de se former pour m'envelopper et m'emmener sur une contrée d'amour fou. Le soleil sur mon col, la respiration de la vague, le cercle de l'infini avec mon bassin debout alors que mon enieme bouillotte chauffe, j'ai pris tout ça avec moi pour monter chaque marche vers lui, aussi surprenantes puissent certaines sembler. 

Je me sens curieuse, pas du tout apeurée, à chaque contraction je pense oui, viens, fais ton travail et aide moi à rencontrer mon bébé. Je n'ose pas être sûre que c'est vraiment ça, mais je lui dis tu sais, ton anniversaire ce sera peut-être le 12 octobre, et si tu en as envie je suis d'accord, j'ai tellement envie de te rencontrer, et il est tellement temps que ton père te prenne dans ses bras. La nuit continue, je sens la bulle s'opacifier, mes yeux se fermer parce que je ne suis plus qu'à l'intérieur. Je passe de la douche, brûlante, et je déambule, j'ouvre, j'ouvre, j'ouvre, je plonge dans la sensation, ce sont mes mantras pour la nuit. Je me sens si chanceuse de vivre cette séparation-rencontre dans le cocon de la nuit, de profiter de cette derniere danse à deux-dedans. Entre deux vague je retrouve mon bébé et je suis si émue de penser à ce qui lui arrive, ce voyage qu'il va faire, cette décision de naître qu'il a prise. On fait ça ensemble, je lui souffle, on ne se laissera pas tomber.

Une fois le jour et lui levé, il était vraiment tout près ce bébé. Les yeux fermés, surtout, on a filé et on est parti accoucher à deux coeurs et quatre mains. C'est fort mais ne t'inquiète pas je n'ai pas mal, c'est fort c'est tout, c'est si fort! je lui souffle entre deux contractions. Pardon! Pardond'habitude je suis plutôt timide vous savez! entre deux cris, et des rires, parce qu'on s'était tellement préparé à accoucher dans la joie et la bonne humeur. Je lui dis qu'il m'aide tellement bien, il pousse notre bébé dehors lui aussi, avec ses mains et ses mots. D'un coup on y est presque, à peine 1h15 après être arrivé, on déplace la dernière montagne qui nous sépare de lui. Il y a toutes les femmes qui ont un jour poussé leur bébé hors d'elle derrière moi, et tous les bébés qui sont nés derrière lui. Je le sens arriver centimètre par centimetre. D'un coup il me souffle, il a des cheveux! Et quelques instants plus tard on découvre ses grands yeux calmes et sa chaleur. Mon bébé, c'est notre bébé! 

C'était un si beau moment, je suis si heureuse que notre rencontre ne soit que joie et douceur. On continue à s'apprendre par coeur, à se renifler et à s'écouter, une vraie famille ours, comme on en avait si envie. 

28 commentaires:

  1. Je vous souhaite plein de bonheur avec ce petit si petit à aimer et à accompagner désormais main dans la main. Marie-Christine

    RépondreSupprimer
  2. "mon bébé, notre bébé"...VOTRE BéBé!! juste ce qu'il faut de pudeur pour écrire la vérité.......Bébé...................bébé.......Bébé...joie de le savoir, de le lire, de l'écrire......

    RépondreSupprimer
  3. Hier, nous étions nous aussi une famille ours ... Les trois en marinière ! Fou rire garanti !
    Ps. C est quand que tu m apprends à ecrire !

    RépondreSupprimer
  4. :-). Une petite famille ours d'automne, ça sonne parfaitement doux à mes oreilles.
    Je vous embrasse tous les trois.

    RépondreSupprimer
  5. Des mots si doux pour annoncer l'arrivée de ce bébé ours tant attendu!!
    Je te souhaite, je vous souhaite tout le bonheur possible, c'est si beau la naissance d'un enfant, la vie est si belle auprès d'eux!!
    Profite de chaque instant!!

    RépondreSupprimer
  6. Belle rencontre, belle date, bonne continuation;)

    RépondreSupprimer
  7. Bienvenue sur terre petit ours ! Profite bien de la chaleur de maman et papa ours et de la douceur de la tanière. J'ai hâte de voir ton joli petit museau.

    RépondreSupprimer
  8. Félicitations ! bienvenue à votre bébé ours!

    RépondreSupprimer
  9. Mazeltov!!!
    PS: Mais qu 'en dit Flanellou ??? :)))

    RépondreSupprimer
  10. génial !! félicitations ! vive le bb ours !

    RépondreSupprimer
  11. Félicitations ! Et bravo à vous pour cette naissance si douce !
    Isaline

    RépondreSupprimer
  12. C'est magnifique ce récit, ça donne la chair de poule. Bienvenue à ce bébé ours.

    RépondreSupprimer
  13. cette sérénité que tu décris dans ta façon d'accompagner la venue de ton premier bébé, c'est juste... il a bien choisi bébé ours, il grandira dans la plus douce des tanières, c'est sûr!
    je vous embrasse tous les trois, si vous permettez...
    (et je fais ma curieuse, mais il a un prénom cet ourson?)

    RépondreSupprimer
  14. Les yeux brillants à tes mots, à cette joie consciente, à toutes ces belles choses à venir pour la jolie famille que vous êtes. <3

    RépondreSupprimer
  15. C'est tellement doux, Clémence. Bienvenue bébéours, apprivoisez vous.

    RépondreSupprimer
  16. Félicitations à vous trois! Et beaucoup de bonheur aussi!

    RépondreSupprimer
  17. Bienvenue bébé ours dans cette bulle de douceur !!!

    RépondreSupprimer
  18. Les larmes aux yeux en vous lisant, comme c'est beau,profitez bien tous les trois. et BIENVENUE sur terre à votre petit ourson

    RépondreSupprimer
  19. LE moment
    Unique, inoubliable...
    Inracontable
    Bienvenue petit humain :-)

    RépondreSupprimer
  20. quel beau récit, qui m'a replongé dans mes souvenirs...
    bienvenue petit coeur...

    RépondreSupprimer
  21. Que cette douceur soit le signe sous lequel il est né, qu'elle lui reste !
    Bravo pour ce beau moment...

    RépondreSupprimer
  22. Ce que tu racontes bien, tu m'as collé la larmichette Clémence.
    Berce-le chaudement ton ourson d'automne!

    RépondreSupprimer
  23. Tant de sérénité et de douceur mmmh. Bienvenue dans ce doux monde à votre bébé.

    RépondreSupprimer
  24. Quelle belle rencontre...félicitations à la famille ours ! (et merci à toi d'avoir partagé un peu de cette joie-là)

    RépondreSupprimer
  25. quel talent avec les mots....bienvenue à ce nouveau bébé

    RépondreSupprimer
  26. J'avais loupé. Bienvenue à lui <3 Et félicitations à vous 2.

    RépondreSupprimer

et parce que c'est parfois frustrant de ne pas pouvoir s'en dire plus: tinoftea@gmail.com