15, 16, 17, aller jusque 22, et après je diminue. Ça quatre fois depuis hier soir, une boulimie de tricot pour ce gilet-en-5-heures, d'abord gris et sûrement un peu grand pour qu'on en profite avant longtemps, qui en appela donc un jaune qu'on pourrait mettre sur le dessus de la pile, ou presque. Les petites lignes qui appelleront le doigt, les manches sûrement retroussées puis plus. Depuis se sont alignées d'autres mailles encore, en vue de prendre la forme d'un manteau. Un dont on fermera les boutons alors qu'une première bougie aura certainement été soufflée, dans quelques vies, presque demain. 

Me lever 3, 4, 5 fois pendant la cuisson d'une fournée de cookies, il ne faut tellement pas qu'ils crament. J'y mets un zèle déraisonnable, en écoutant cette fiction, La vie moderne. Ça me donne envie d'autres lectures, et me rappelle douloureusement le choix qu'il faut toujours faire entre lire et tricoter. Effet domino, je pense aux livres audios, et je me souviens qu'une des choses inscrites sur la liste des choses-pour-la-retraite-quand-un-jour-enfin de ma mère c'était d'adhérer à l'association des donneurs de voix, qui enregistre des livres pour les personnes aveugles. J'aime bien cette idée d'une pratique de  théâtre un peu discrète, timide. 

Une fiction, encore, alors que j'attends les premiers gargouillis pour décréter que cette faim est bien réelle. On a mangé il y a si peu de temps, pourtant, il vient à peine de repartir pour son après-midi de cours. Je rentre vers 18h, tu seras là? Dans nos assiettes des petits pois, du maïs, et du tofu aux oignons rouges, avec une sauce aux cajous, au cumin et au citron, puis un peu de riz. J'ai l'impression qu'il n'a pas trop aimé, moi j'ai trouvé ça joli. Le goût est déjà parti, et dans mon estomac tout a disparu. Graaaaou, le gargouillis qui doit soit faire peur soit amuser le bébé. Enfin ça doit être un bruit familier maintenant. Lui s'étoffe, et moi j'ai l'impression d'être un poêle à bois insatiable. Il reste un peu de strudel, je le laisse au four pendant que je finis cette manche. J'écoute cette histoire de perte et de voyage, j'ai envie qu'on me raconte des histoires, et en même temps je fais des aller-retour entre les voix et mon rêve cette nuit. J'avais une très vieille Volvo rose pale. Je l'avais laissée sur le parking de l'aéroport, et quand je revenais de mon voyage la moitié du capot avait été pliée. Sur la route, je me trompais car je ne savais pas lire les panneaux. Personne pour me rappeler à l'ordre. Je me réveille en colère, et le clingclingcling de la cuillère dans la tasse de son café me ramène en une terre plus familière. 

11 commentaires:

  1. Trop mignons ces petits gilets! J'adore... Marie-Christine

    RépondreSupprimer
  2. Et moi j'ai rêvé de toi!
    J'ai tricoté un bon bout d'été en écoutant un livre audio. C'est étrange, je ne m'habitue pas aux voix des autres, elles sont si différentes de ma voix intérieure, mais c'est très pratique. Je songe comme toi à enregistrer un jour. Mais on ne peut pas le faire en tricotant, alors quand? ;)

    RépondreSupprimer
  3. Oh, so nice small jackets.
    And what a nice place you have made here.
    Its my first time visit, I will be back.

    Thank you for sharing,
    Elisabeth

    RépondreSupprimer
  4. Ah la la lire ou tricoter... Choix cornélien bien présent ici aussi :-)
    Je l'adore ce petit gilet qui a été porte ici aussi au tout début...

    RépondreSupprimer
  5. Tes gilets sont tellement beaux qu'ils donnent envie d'un petit troisième! Sans rire! Le jaune est juste..... Graou!!

    RépondreSupprimer
  6. vous avez l'air d'aimer tricoter moi aussi j'y prends beaucoup de plaisir ce que je fais est simple et modeste mais le plaisir y est et c'est le principal pour moi! Avec 3 jeunes enfants le temps libre (ou est -il?????) je n'en ai que rarement et donc le soir venu quand la maisonnée est (presque) calme le tricot est mon régal...Connaissez vous les tricots de granny c'est un blog sur le tricot avec beaucoup de modèles justement pour les tout petits allez y vous y trouverez votre bonheur j'en suis certaine...
    PS : je lis avant de m'endormir c'est ma drogue!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est très rigolo Céline, car au moment où vous écriviez ce message j'étais en train de tricoter un gilet sans manches à partir de ce blog, qui est très chouette en effet!

      Supprimer
    2. Lorsque l'on dit que les grands esprits se rencontrent ce n'est pas qu'un proverbe nous en sommes la preuve!!!
      Contente que vous en soyez parce que vraiment pour des nouveaux nés c'est une mine par contre je trouve que c'est fastidieux de trouver des modèles d'une façon générale...Je ne sais pas si c'est une fille ou un garçon que vous attendez car aussi on trouve sur la blogo du net le modèle gilet papillon très sympa mais moi je n'ai "que"des garçons donc je troque le gilet berger (mixte aussi!) contre le papillon.
      Bonne continuation....

      Supprimer
    3. quelle chance d'avoir du temps pour tricoter... profite profite !!! j'aime beaucoup les photos de ce nouveau (enfin pour moi) blog. Plus claires, plus lumineuses.

      Supprimer
  7. tes mots me rappellent ma première grossesse. ce temps suspendu. le temps commun retrouvé l'instant d'une sortie rapide dans la ville, d'un cours dessin, d'un café en terrasse ou de son retour après une journée de travail.
    Ce temps à deux impartageable, ce temps propre à soi et son enfant encore au chaud. ohlala ce que j'ai aimé ce temps suspendu !!

    RépondreSupprimer
  8. plutot sympa le bel hôtel particulier!! :)

    RépondreSupprimer

et parce que c'est parfois frustrant de ne pas pouvoir s'en dire plus: tinoftea@gmail.com