L'après a pas mal de briques maintenant, des briquettes claires et chaudes, et c'est presque comme si on pouvait se permettre de rêver d'un toit de chaume, en prime. 

Je rentre un soir, tellement tard, et pour rien en plus, que les larmes coulent sans même que j'y pense en mettant la clé dans la serrure. Mais ça sent si bon dans l'entrée que la tempête est chassée pendant quelques minutes, je ne suis alors plus qu'un nez et qu'un bulbe olfactif, je tourne, tourne, tourne le riz qui n'en peut plus de devenir bon. J'ai mis des pommes dans le risotto, c'est pas grave dis? Oh que non ça n'est pas grave, avec des noix et du jus de citron ça me fait l'effet d'un tiramisu, ça me tire vers le haut. On mange quand même les yeux un peu embués, quelques mots coincés dans la gorge, et je m'en veux passionnément d'avoir peur, de douter, quand il m'offre après le repas deux livres qui disent que c'est bien vrai l'après qui va nous arriver. 

Je porte mon pantalon myrtille écrasée, encore et encore et une dernière fois ce samedi. Mon armure de la semaine. C'est tellement ça que je le lave un soir et lui répète plusieurs fois, quand la machine est finie tu le mettras bien sur le radiateur hein. Et le lendemain mon armure me fait l'effet d'une bouillotte, ça me rend le pas encore plus léger que l'effet de sortir et qu'il fasse jour, quelque soit le jour de la semaine. Ça me fait penser aux nuits en bottes de pluie ou en chapka, quand j'étais petite. 

Je finis la dernière journée de la semaine en repartant de chez le psy avec une recette de jus vert griffonnée, tu peux même y mettre une pincée de curry, tu vas voir, c'est tout à fait ce qu'il vous faut. Ça, et le reste, ça me fait sourire jusqu'à ce que j'arrive enfin sur le canapé-radeau. 

4 commentaires:

  1. Un canapé radeau? ... qui t'amènera jusqu'aux briques?...
    Bises

    RépondreSupprimer
  2. Je crois que les coeurs sont un peu démodés mais ce n'est pas grave, moi quand je lis ton texte c'est ce que ça m'inspire : ♥♥♥.
    Je pense à toi et à ton chemin qui se poursuit.

    RépondreSupprimer
  3. ça me fait le coeur chamalow de vous imaginer les deux dans votre cuisine.

    RépondreSupprimer
  4. Amour, Amour toujours......

    RépondreSupprimer

et parce que c'est parfois frustrant de ne pas pouvoir s'en dire plus: tinoftea@gmail.com