J'ai une mélodie au piano en tête et je pense à ce jour où en sortant de l'hôpital, de sa première cure de chimio, nous étions allés faire des courses. Il y avait une ambiance d'école buissonnière dans l'air, et lui avait un air d'épouvantail, ses cheveux longs, sa redingote -sans aucun poils de chat c'était sacré- et son pantalon rouge. Il avait tellement envie d'avoir faim, on a rempli le caddy de tous les trucs qui nous amusaient, de bonbons à la violette et même de hamburgers surgelés. Il fallait bien que tout ça reflète la folie de la situation. 

J'ai pensé que ça me plairait de passer quelques heures à faire de la confiture de lait. Faire bouillir les pots, surveiller tout va d'un air préoccupé, que ça prenne du temps. Puis je suis tombée sur une recette de Salidou, et j'ai trouvé ça chouette ce clin d'oeil alors que j'ai la tête et le coeur de plus en plus à l'ouest, dans cet ouest iodé qui m'a si bien soignée en septembre dernier. 

Dans ce carnet vichy de tous les possible, je note les étapes concrètes par lesquelles il faudrait passer pour aller vers un peu de lumière. Une page ou plus par idée, ce qui vaut pour un plus entouré en rose, et pour l'instant rien n'a justifié l'emploi d'une autre couleur pour les moins. Qu'il y ait l'envie transcende le reste. Et la constellation de peurs n'a pas sa place dans un cahier de vie(s) de toute façon. 

4 commentaires:

  1. Merci d'être passé chez "moi", du coup je découvre ton blog , que d’émotion ici!

    RépondreSupprimer
  2. Oh j'adore ton cahier de vie(s). J'aimerais bien en savoir plus sur son contenu dis donc. (quelle curieuse je fais, oups!)

    RépondreSupprimer
  3. maja sous influences7 février 2014 à 06:30

    l'appel du salidou...^.^ !!! menam menam dans une crêpe ( j'ai une vraie billig, tu essayeras ! )

    RépondreSupprimer
  4. il en faut des petits bonheurs et des surprises dans une vie, sinon on pourrait croire qu'elle s'acharne.
    alors, le salidou ?!

    RépondreSupprimer

et parce que c'est parfois frustrant de ne pas pouvoir s'en dire plus: tinoftea@gmail.com